Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

~~Eh non! C'est la plante anti-stress la plus ancienne connue. Elle était utilisée et un fait à remarquer; les régions sont éloignées l'une de l'autres ce qui fait dire que ce n'est pas du folklore; la Sibérie, le Tibet et même la Scandinavie.

~~Cette plante fait parti des plantes grasses comme le crassula, l'aloès, les cactus. On l'appelle Rosæ parce qu'elle a une odeur de rose, la Reine des fleurs. Encore aujourd'hui en Sibérie on donne un bouquet de racine de cette fleur aux nouveaux mariés afin d'augmenter la fertilité et favoriser la naissance d'enfants en santé. Ce qui est malheureux c'est qu'il y a eu plusieurs études faites de cette plante en Russie mais aucune d'elles furent traduites. De nouvelles études récentes confirment systématiquement les bienfaits de cette plante. Définissons l'atout principal de cette plante: aider le corps à combattre «l'effet du stress» sur le corps humain. Il y a plusieurs plantes adaptogènes qui agissent sur le stress pour ne nommer que quelques unes: le Ginseng, Rhodalia, le Schizandra et l'Amla.

~~Maintenant parlons du STRESS: Notre corps réagit de différentes façons au stress sur le plan psychologique i.e. pas tout le monde gère le stress de la même façon mais sur le plant biologique; il est semblable pour nous tous! Que ce soit des pressions de performance au travail, ennuis financiers, tensions au travail et interrelationnelles (familles, enfants), toutes ces pressions vont agir de la même façon biologique sur nous tous. Le corps va réagir afin de combattre ces effets nuisibles sur l'organisme. Il va avoir une augmentation de la circulation sanguine qui va apporter un afflux sanguin aux muscles, la respiration va s'accélérer³, le rythme cardiaque va s'accélérer. Ceci est normal lorsque nous sommes en situation temporaire, comme dans un événement sportif, éviter un accident. Les fonctions qui sont moins essentielles à la survie comme les fonctions digestives et immunitaires vont être réduites au minimum. Ceci n'est pas grave lorsque ces effets ne sont que temporaire mais si ces signes deviennent plus permanents alors ces signes deviennent un signe d'alarme pour aider le corps à s'adapter et là il va passer à la phase résistance.

~~Il va se produire des déséquilibres comme l'hypertension³, maladies cardiaques, l'anxiété, la dépression et parfois même des troubles de mémoire. Le corps se met à sécréter des hormones comme l’ACTH ou hormone corticotrope et corticostérone, le cortisol, l'adrénaline, l'ocytocine et la vasopressine². Tout ça pourra nous amener vers l'épuisement total, appelez-le comme vous voulez:« le burnout, épuisement en milieu de travail ou tout simplement dépression majeure.

~~Maintenant j'entends certaines personnes dirent: «Y a-t-il une des contre-indications médicamenteuses avec les médicaments» La réponse est; la littérature scientifique n'en indique aucune. Dans une revue systématique de la littérature, les auteurs de la revue mentionne que le Rhodalia peut être combinée avec des médicamentes antidépresseurs conventionnels pour soulager les effets secondaires. Le Rhodalia n'altère pas le métabolisme ni l'action sur la Warfarine qui est un anticoagulant.

Voici le sérieux de la revue scientifique; la première revue systématique met en évidence les propriétés anxiolytiques de certaines plantes a été publié en 2013¹. Il appert que 1525 études sur 53 plantes ont été analysées, dont 21 études cliniques réalisées sur les humains et des preuves de l'efficacité de ces plantes pour soulager une variété de troubles anxieux ont été mises à jour notamment, lors d'une étude chez l'humain.

~~Le Rhodalia peut être utilisé en traitement de la dépression légère à modérée sans risques d'interagirent avec les autres antis-dépresseurs qui sont souvent des stimulants (Excitants ou somnifères.) L'avantage c'est qu'elle n'entraine aucune accoutumance et ne provoque aucun déséquilibre interne. Ça me fait penser à la chanson de: Mes Aïeux: «Une pilule une p'tite granule» Écoutez les paroles et vous allez comprendre.

~~Les plantes diminuent les déséquilibres engendrés par divers stress de notre chère vie moderne en réduisant les effets sur la production de l'oxyde nitrique, le cortisol et les autres hormones de stress³.

Le Rhodalia agit dans la prévention de l'épuisement psychologique démontré par plusieurs études que l'utilisation répétée du «Rhodalia Rosæ» augmente notre corps à combattre la fatique et augmenter la performance mentale, la concentration des personnes en bonne santé.

~~Dans les cas de «fatique chronique», elle réduirait les risques d'épuisement. D'autres effets bénéfiques furent soulignés au niveau des performances physiques, intellectuelles et du contrôle sur l'anxiété et la dépression. Mais il y a aussi son action régulatrice qui fut démontrée dans les cas de dépression légère à modérée, anxiété généralisée et désordres alimentaires compulsifs. Des troubles comme la boulimie et le stress on été prouvés.

~~Anticancer: (4)

Oui comme c'est la maladie du siècle beaucoup de recherches sont axées sur cette maladie. Je le dis souvent:« les plantes furent crées avant les médicaments et presque tous les médicaments tirent leur source du milieu botanique». Vu sa grande valeur en propriétés antioxydantes il fut découvert qu'elle avait des propriétés immunomodulatrices et inhibitrices sur les fumeurs cancéreux. Dans une étude très importante, trois plantes adaptogènes: Rhodalia Rosæ, L'Éluthérococcus senticosis (Ginseng sibérien) et Emblica Officinalis (Amla)

~~C'est le Rhodalia qui en est sorti avec la plus haute action antioxydante. J'aimerais porter à votre attention que les trois plantes adaptogènes mentionnées dans la méga étude; nous les retrouvons tous dans nos produits Herbalife. Le Rhodalia ingrédient principal dans le (Cell Activator®), le Ginseng Sibérien (Facteur 1000® et en surplus nous y retrouvons le Ginseng Coréen) et l'Amla (Restore® de la gamme Herbalife24).

~~Son potentiel antioxydant est relié aux polyphénols qui produisent deux substances impliquées dans l'effet cascade de l'inflammation. On suggère même d'utiliser cette plante dans les cas de maladies inflammatoires comme le cancer, entre autres. Adaptogènes et excitants: Si on compare le café ou la nicotine qui sont des stimulants, le Rhodalia apporte des regains énergétiques lents, profonds et continus car il agit sur le fonctionnement optimal du corps comparé au café ou nicotine qui sont très rapides et superficiels causés par une stimulation du système nerveux.

Merci à Marguerite Tremblay B. Sc. Inf. et herboriste

Référence:

1- Vitalité Québec; revues de mai et juillet-août.

2- http://www.arcturius.org/chroniques/?p=13621

3- http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/1529-les-3-phases-du-stress

4- Autres références fournies sur demande.

Tag(s) : #Facteurs botaniques des plantes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :